3 étapes pour bien faire sa veille

Veille internet

La veille informe en général sur 2 choses distinctes :
– Un domaine particulier : connaître les tendances, les actualités, les nouveautés, etc.
– Moi et/ou mon entreprise : Actualités, qui parle de moi, ce qui se dit de moi, etc.
Il vous faut une veille efficace, pour cela elle doit être bien organisée. Il est essentiel de ne pas passer 3 heures par jour à faire de la veille.

[ÉTAPE 1] Sélectionnez vos outils de veille

Il existe plusieurs outils pour faire de la veille, il vous faut choisir ceux qui vous correspondent le mieux. N’hésitez pas à les essayer toutes.
– Feedly : il s’agit d’un agrégateur de flux RSS. Vous devez organiser l’interface par thèmes de veille et entrer un par un les flux RSS des blogs/sites/forums/autres qui correspondent à votre domaine de recherche. Ensuite, l’interface s’actualisera en temps réel et vous fera gagner du temps. Feedly possède des options de partage sur les réseaux et est le seul à avoir une application sur tablettes et smartphones.
– Réseaux sociaux : très utilisés, que ce soit de manière personnelle ou professionelle. Un réseau très efficace pour le veille est Twitter. Cliquez ici pour en savoir plus sur la veille via Twitter.
– Les outils de curation : permettent une veille sur les domaines, mots-clés de votre choix. Le but est de retenir les résultats les plus pertinents et les partager ensuite sur l’outil en question. Il exite Scoop.It et Paper.li pour des articles écrits en particulier, Pinterest pour des images, et bien d’autres…
– Les Newsletters : S’il est existe des sites, magazines en lignes, journaux, etc. qui traitent des sujet de votre domaine, le plus simple est sans doute de s’abonner à leur newsletter.
– SocialShare : semble être un agrégateur de flux RSS mais avec plus d’options. C’est une plateforme dans laquelle vous sélectionnez des thématiques qui contiennent déjà une liste de flux RSS. Ensuite il faut faire le tri, supprimer ce qui ne vous intéresse pas et ajouter ce qui vous intéresse.
– Netvibes : est un outil assez similaire à Feedly dans l’idée, mais l’utilisation diffère quelque peu, avec des widgets par exemple, et une présence uniquement sur le web (pas d’application). Cliquez ici pour en savoir plus sur Netvibes
– Google Alert : Vos donnez un ou des mots-clés à Google et chaque jour, il vous enverra sur votre boite mail toutes les nouvelles qu’il aura répertorié. Vous pouvez directement mettre votre nom ou le nom de votre entreprise.
Vous pouvez et devez utiliser plusieurs outils en même temps, simplement car il n’existe pas un outil capable de faire une veille sur tout ce que contient le web. Premièrement vous pouvez utiliser Google Alert, simple et rapide d’utilisation, ensuite, il est conseillé d’utiliser un agrégateur de flux RSS (Feedly, Netvibes ou SocialShare), puis les réseaux sociaux et outils de curation si vous y trouvez un intérêt.
Testez-les pour vous faire votre propre idée et trouver ceux qui vous correspondent le mieux.

[ÉTAPE 2] Trouvez vos sources

Une fois vos outils sélectionnés, ce sont sur vos sources qu’il faut se concentrer. Ces outils ne vous serviront à rien si vous ne parvenez pas à bien sélectionner vos sources.
C’est un travail assez long au début puisqu’il faut entrer un à un les sites que vous voulez surveiller dans la plateforme.
Une fois ce travail fait, il vous suffit de faire votre veille et de tenir à jour vos sources (supprimer celles qui ne publient plus d’information, ajouter vos nouvelles découvertes, etc…).

[ÉTAPE 3] Soyez rapide

Ce point est très important : il faut savoir limiter son temps de veille.
Dans (presque) tous les cas, vous ne pourrez lire tout ce qui vous intéresse, si vous essayez d’en lire le maximum vous risquez de faire de l’infobésité. Vous ne retiendrez pas tout et vous serez débordé.
Précédemment, vous avez classé et hiérarchisé vos sources d’information pour ne pas perdre de temps. Allez donc à l’essentiel pour ne pas perdre en productivité.

Allez à l’essentiel signifie aussi que vous retiendrez mieux l’information et cela vous rendra plus plus efficace.

Instagram, un outil de communication tendance ?

instagram accueil

Dans beaucoup de nos esprits Instagram c’est le réseau social qui permet de partager des photos. Outils très distrayant face auquel les entreprises ne parviennent pas toujours à trouver son intérêt.

Petit rappel, pour celles qui ne le savent pas encore : qu’est ce qu’Instagram ? Il s’agit d’une application mobile (disponible sous Androïd et IOS) dont le but principal est de retoucher et partager des images (et vidéos).

Alors oui, je vous entends déjà, à quoi cela peut-il bien me servir ? Et bien, il ne faut pas se fier aux apparences. Instagram permet aux entreprises de communiquer auprès des internautes (et utilisateurs de smarthphones), se faire une image, présenter de nouveaux produits.

En quelques mots c’est :

  • Un meilleur référencement (gain en visibilité)
  • Un accès à une cible mobile (la géolocalisation va devenir notre amie)
  • Une participation plus importante sur les réseaux sociaux
  • Un communauté autour de notre marque

Comment ça marche ? Il suffit de créer un compte au nom de votre société. Bonne nouvelle, son utilisation est gratuite et surtout très simple. On s’inscrit, on choisit des photos que l’on veut publier, on les partage avec les internautes et sur les autres réseaux sociaux.

Nous allons vous montrer 3 bonnes pratiques pour utiliser Instagram en BtoC. N’oubliez pas : une meilleure communication web = de meilleurs ventes BtoC !

1/Instagram pour raconter une histoire … en photo !

Et si nos produits prenez vie ?

Et si on décidait de prouver aux internautes que nous sommes essentiels dans leur quotidien ?

La solution : la voici, la voilà. J’ai nommé Instagram. Comment faire ? C’est simple, on prend nos produits en photo tout le long de la journée. On les mets en avant dans des situations traditionnelles comme originales. On prouve que nos produits sont essentiels dans notre quotidien !

 

Eux-aussi ont adopté cette méthode …

L’exemple de Starbuck : la société publie des photos représentant des cafés, chocolats mis en scènes pour les fêtes de Noël. Cela permet de construire l’univers de la marque autour d’images concrètes.

instagram1

 

2/Des animations pour fédérer des communautés !

Quoi de mieux que des internautes qui sont actifs ?

Si l’on souhaite que notre compte Instagram soit réellement visible, il est important que les internautes le citent sur la toile, en parlent et le partagent autour d’eux. La solution ? Proposer une animation adaptée et originale ! Certains font des concours photos, d’autres proposent aux internautes de se photographier avec un élément propre à la marque. La seule limite ici c’est votre imagination.

Eux-aussi ont adopté cette méthode …

L’exemple Red Bull : la société a décidé d’organiser un concours photo sur Instagram. Le gagnant a vu sa photo publiée sur le 1000e billet Instagram du compte Red Bull. Il a également reçu un appareil photo. Cet événement a été l’occasion pour la marque d’augmenter son trafic sur Instagram et fédérer une communauté autour de cet événement. Un album photo a été créé et se vend aujourd’hui pour la somme de 49,95€.

instagram2

3/Un partage de sa communication interne !

Bien entendu, Instagram c’est également la possibilité de montrer à ses internautes l’envers du décor. Que se passe-t-il dans nos sièges ? Comment s’organise nos bureaux, nos industries ? C’est l’occasion de jouer carte sur table.

Je vous propose donc de montrer les coulisses de l’entreprise : présenter les employés, les bureaux, les processus de production. Partager les événements internes, faites réagir les internautes et donnait leur envie !

Eux-aussi ont adopté cette méthode …

L’exemple American Express : L’ensemble des internautes qui suivent le compte Instagram de cette entreprise se sentent VIP en pouvant découvrir en exclusivité les coulisses de différents événements (défilés, shooting photos …).

instagram3

Pourquoi on aime

  • Une utilisation ultra simple et rapide ! En moins d’une heure notre compte est créé, on est visible sur la toile.
  • La gratuité de ce support. C’est l’occasion de faire de la publicité à prix zéro. Pourquoi ne pas en profiter ?
  • La concurrence est encore faible. Et oui, beaucoup d’entreprises n’ont pas l’idée de s’installer sur ce réseau. Il a largement de la place pour nous les auto-entrepreneurs !

 

Ce que l’on retient

On poste des informations internes, des promotions, des événements. Beaucoup de choses sont permises. Attention, on vérifie toujours nos messages avec de les publier.

Maintenant on se créé un compte Instagram en quelques minutes mais surtout on l’alimente ! Si notre compte est peu actif, ce n’est pas la peine de se le créer, bonjour l’image vieillissante …

Challenge : passer 10 min par jour maximum sur Twitter avec Hootsuite !

IMAGE: MASHABLE COMPOSITE. ISTOCK, TONYSOH, MARCHIEZ

IMAGE: MASHABLE COMPOSITE. ISTOCK, TONYSOH, MARCHIEZ

J’ai trouvé un article récent sur le site de Mashable.com (article ici) qui explique comment ne passer que 10 minutes par jour sur Twitter.

Alors tout d’abord quel intérêt a ce petit oiseau bleu pour votre business ? Bonne question !
En fait Twitter sert principalement d’outil de veille et de suivi. Basé sur des messages courts et donc très bref, il vous permet de suivre les dernières tendances, de connaitre les actualités en temps réel ainsi que les avancées et nouveautés de vos concurrents.
Mais ce n’est pas tout, Twitter est un outil indispensable pour être vu et connu sur internet aujourd’hui. Toute entreprise qui souhaite développer sa communauté et créer une véritable communication avec cette dernière se doit d’être sur Twitter.
C’est vraiment un outil incontournable pour faire passer vos messages, réagir sur des sujets qui vous tiennent à cœur ou sur l’actualité mais surtout pour voir ce qu’il se passe dans le monde !

Alors avec tout ça, comment ne passer que 10 minutes dessus et être sur d’avoir vraiment tout vu, tout lu et tout dit ?
L’article de Mashable, explique en plusieurs étapes comment structurer votre compte mais aussi quels outils annexes utiliser pour optimiser tout ça.
Voici les étapes :

Créer des listes sur Twitter
Les listes vous servent à « ranger » vos abonnements suivant des thèmes bien précis, comme vos concurrents, des clients, des partenaires, des sociétés, ou encore des journalistes, artistes etc.
Les listes vous permettrons ainsi de suivre l’actualité de chaque thème séparément et donc plus rapidement.

Inscrivez-vous sur Hootsuite
Hootsuite est un outil en ligne qui permet de gérer plusieurs de vos comptes sur les réseaux sociaux, comme Twitter bien entendu, Facebook, Linkedin, Youtube, Instagram, Google + etc.
En gros vous pouvez programmez vos messages, suivre les mentions (thèmes) qui vous intéressent et analyser le trafic sur vos pages sur les réseaux sociaux.

Pour Twitter vous devez :
1. Ajoutez vos listes sur Hootsuite : suivre les nouveautés en fonctions de vos listes les plus importantes.
2. Ajouter des #hashtag sur Hootsuite : suivre l’actualité en fonction de thèmes bien précis et défini qui sont pour vous essentiels et pertinent pour votre veille.

Une fois tout ceci bien arrangé vous n’avez plus qu’à suivre les nouveautés que vous avez sélectionné !

Au début, la programmation de Hootsuite risque de vous prendre quelques heures. Il faut bien définir les thèmes prioritaires de ceux qui sont plus secondaires, savoir identifier les comptes Twitter à suivre et ceux qui vont créer du contenu inutile à votre veille. Bien sur l’utilisation de l’outil n’est pas des plus simple et intuitive. Il vous suffit alors de lire plus en détail l’article de Mashable qui explique certaines manipulations. Mais vous pouvez également trouver des tutoriels sur internet (Google est votre ami !).

Alors challenge relevé ? 😉
Dites moi si vous avez réussi ce challenge et n’hésitez pas à poster vos réactions en commentaire.

A bientôt !